nichola feldman-kiss

#LeConseilprésente – nichola feldman-kiss

Jennifer Clark

nichola feldman-kiss: Refléter la société

nichola feldman-kiss

Le Conseil des arts d’Ottawa appuie les artistes et organismes artistiques par l’entremise de leadership, de conseils et par la création d’opportunités afin de promouvoir et faire avancer notre potentiel créatif local.

Notre série #LeConseilprésente présente les histoires et les expériences de membres et de récipiendaires de prix du Conseil des arts d’Ottawa.

nichola a reçu le Prix du Fonds de dotation Corel pour les arts en 2009 pour réaliser son projet << the camera eye >>, soit une sculpture interactive et un système de vision robotique.

D’où venez-vous? Êtes-vous originaire d’Ottawa?

Oui, je suis née et j'ai grandi à Ottawa.

Quand avez-vous commencé à vous impliquer dans la communauté artistique locale?

Quand je suis revenue à Ottawa après mes études supérieures au California Institute for the Arts. J’étais professeure invitée à l’Université d’Ottawa, ensuite j’ai été conservatrice d’art technologique pour le secteur de la haute technologie. Ensuite, je suis devenu conseillère responsable des arts médiatiques au Conseil des arts du Canada. Enfin, j’ai décidé de devenir artiste indépendante à plein temps.

Comment décririez-vous votre art?

Exigeant, performatif, engagé socialement, innovant, multidisciplinaire et axé sur la technologie.

Quel impact a eu votre implication dans la communauté des arts d’Ottawa sur votre vie?

La communauté est petite et sympathique, ce qui crée un sentiment de sécurité.

Y a-t-il eu un moment particulièrement important, ou un souvenir qui vous soit particulièrement cher, dans votre parcours d’artiste?

Ma première exposition a été picture this place, au salon-concours qui inaugurait les rénovations de la galerie d’art d’Ottawa en 1991. Je pense que d’inclusion de mon travail dans cette exposition, avec les autres succès au début de ma carrière, m'a donné la confiance de poursuivre une profession artistique.

Crédit photo : nichola feldman-kiss 2015

Avez-vous des conseils pour les artistes d’Ottawa ou les artistes en général?

Affairez-vous à vos tâches, prenez du plaisir et développez une communauté et une audience à l'extérieur d’Ottawa.

Sur quels projets travaillez-vous en ce moment?

an initial aversion to the plight of the sufferer (Piéta) est une série des portraits photographiques et d’œuvres engagées socialement sur la relativité de la valeur humaine dans le contexte canadien. Ces œuvres doivent être préparées pour l’événement Nuit blanche à Toronto 2018.

Quel effet cela vous a-t-il fait de recevoir un prix du Conseil des arts d’Ottawa?

C’était agréable d’être reconnue par ma communauté. Le prix fournit le loyer d’un studio pour quelques mois.

Vous voulez en savoir plus sur l’artiste et son travail? Visitez www.nicholafeldmankiss.com.

---

Le processus de mise en candidature pour le Prix du Fonds de dotation Corel pour les arts commence le 20 février 2018.

Partager sur : Partager sur Twitter