#LeConseilprésente – Cynthia O'Brien

Jennifer Clark

Cynthia O’Brien : Détermination

Le Conseil des arts d’Ottawa appuie les artistes et organismes artistiques par l’entremise de leadership, de conseils et par la création d’opportunités afin de promouvoir et faire avancer notre potentiel créatif local.

Notre nouvelle série « Le Conseil présente » sera diffusée sur les réseaux sociaux et présentera des membres et des récipiendaires de prix du Conseil des arts d’Ottawa.

Cynthia a reçu le Prix du Conseil des arts d’Ottawa pour les artistes à mi-carrière en 2008.

Cynthia O'Brien

D’où venez-vous? Êtes-vous originaire d’Ottawa?

Je viens du quartier Centre-ville d’Ottawa

Quand avez-vous commencé à vous impliquer dans la communauté artistique locale?

Quand je suis revenue à Ottawa après un long voyage, je ne connaissais plus personne, alors j’ai fait du bénévolat pour (Ottawa Guild of Potters, Art in the Park), aide à la création de plusieurs projets populaires (Centretown Art Tour, Central Ottawa Art Tour, Chinatown Remixed) et petit à petit, je me suis fait des amis. J’ai adhéré à des organismes comme Blink Collective et le Conseil des arts d’Ottawa.  J’ai trouvé du travail dans le secteur des arts et fini par trouver un public local pour mon art.

Comment décririez-vous votre art?

Je suis céramiste, avec un intérêt pour les installations et la scène.

Quel impact a eu votre implication dans la communauté des arts d’Ottawa sur votre vie?

À mon retour à Ottawa, j’avais du temps libre, et en ai beaucoup donné. Ottawa m’a rendu dix fois la pareille. J’ai trouvé des emplois, un appui et des amitiés solides. Je suis moins généreuse de mon temps maintenant, mais j’en donne encore beaucoup à travers l’enseignement, les expositions, les conférences, et par mon art en soi. J’ai pu réussir en partie grâce à la communauté des arts d’Ottawa.

Y a-t-il eu un moment particulièrement important, ou un souvenir qui vous soit particulièrement cher, dans votre parcours d’artiste?

J’ai eu un vrai moment d’ébahissement quand mon travail a été exposé à la biennale des céramistes à Taïwan, en 2016. J’y suis allée, je n’en revenais pas qu’une fille d’Ottawa se rende en Asie, le cœur du monde de la céramique, pour y voir une de ses œuvres sous les projecteurs. C’était vraiment fantastique.

Avez-vous des conseils pour les artistes d’Ottawa ou les artistes en général?

Travaillez à votre art pendant vingt ans, et si après vingt ans, vous n’êtes pas satisfait de votre art ou de votre réussite, travaillez vingt ans de plus. C’est ce que m’avait dit l’un de mes professeurs d’université.

Sur quels projets travaillez-vous en ce moment?

Je travaille sur deux projets : de grands contenants abstraits auxquels je vais me consacrer pendant ma résidence au MASS MoCA (Massachussetts Museum of Contemporary Art, NDT), en mars prochain, et une exposition en collaboration avec Barbara Brown et Judith Parker, intitulée «Life Cycle Conversations » (Conversations sur le cycle de la vie) à la Galerie Karsh-Masson en novembre 2018.

Quel effet cela vous a-t-il fait de recevoir un prix du Conseil des arts d’Ottawa?

C’était formidable. Je venais de terminer une exposition en solo à la galerie de l’hôtel de ville, d’accepter un contrat d’art public et par là-dessus, un prix! Que dire. Se sentir reconnue et honorée par la communauté où je vis et où je travaille, c’était merveilleux, ça m’a mis du vent dans les voiles.

Vous voulez en savoir plus sur l’artiste et son travail? Visitez cynthiaobrien.ca ou retrouvez @cynbobin sur Instagram.

---

Le processus de mise en candidature pour le Prix du Conseil des arts d’Ottawa pour les artistes à mi-carrière est ouvert jusqu’au 15 mars 2018.

Partager sur : Partager sur Twitter