#LeConseilprésente : Gwyneth Orr

Jennifer Clark

Conseil des arts d’Ottawa promeut et développe les arts à Ottawa et fait valoir leur priorité. Notre vision est celle d’une ville enrichie par les effets bénéfiques transformateurs des arts.

Notre série #LeConseilprésente présente les histoires et les expériences des membres du Conseil et des lauréats des prix du Conseil des arts d’Ottawa.

Gwyneth est la lauréate du Prix pour les jeunes artistes 2018.

"Man-Angel", photograph by Gwyneth OrrD’où venez-vous ? Êtes-vous originaire d’Ottawa ?

J’ai vécu dans le quartier Hunt Club toute ma vie.

Quand avez-vous commencé à vous impliquer dans la communauté artistique locale ?

Pendant mon temps à l’agence Mensour et dans le programme d’arts dramatiques de la Canterbury High School, j’ai commencé à connaître la communauté des arts et à y participer. Je me suis inscrite l’an dernier à des cours d’été de la School of the Photographic Arts of Ottawa (SPAO) donnés par Neeko Paluzzi, et à deux autres cours du programme des beaux-arts depuis. C’est Jennifer Lee, avec qui j’étais à l’école primaire et à Canterbury et qui a aussi remporté le Prix pour les jeunes artistes, qui m’a parlé du Conseil des arts et des opportunités qu’il offre.

Comment décririez-vous votre art ?

J’espère continuer d’évoluer continuellement en en tant qu’artiste en devenant adulte. Pour le moment, je travaille surtout avec la photographie et la vidéo, en plus des collages et un peu de conception sonore. J’aborde souvent les thèmes de la fragilité, de la vulnérabilité, de la sensualité et de l’expression du genre. Mes sujets sont le plus souvent des amis, ou du moins des adolescents, parce que la plupart de mes créations portent sur la transition en temps réel entre l’enfance et l’âge adulte.

FluidQuel impact a eu votre implication dans la communauté des arts d’Ottawa sur votre vie ?

Mon implication dans la communauté des arts d’Ottawa a eu une incidence extrêmement positive. J’ai appris tellement de choses sur ce qui me passionne, comme la façon de mettre mes sujets à l’aise devant la caméra, le style et les beaux-arts, et ça n’a fait que renforcer mon amour pour l’art. Les artistes se respectent et s’admirent mutuellement, et sont très bienveillants et ouverts d’esprit. Je veux continuer à participer aux efforts de la communauté autant que possible, à aller aux vernissages, au festival Fringe, aux concerts, visiter les galeries, etc.

Y a-t-il eu un moment particulièrement important, ou un souvenir qui vous soit particulièrement cher, dans votre parcours d’artiste ?

J’ai eu la chance d’étudier à Canterbury, une école magnifique, ces trois dernières années, mais ma plus belle expérience jusqu’à présent a été mon premier cours à la SPAO. Un ami proche de ma famille m’avait parlé de cette école, et je me suis inscrite à temps partiel dès qu’une place s’est libérée. J’ai demandé à m’inscrire aux cours pour adultes plutôt qu’aux cours pour les jeunes, et j’ai eu la chance d’être acceptée. Quand j’ai découvert le programme du cours, j’ai sauté de joie. Dès le premier cours, j’ai appris les bases de différents styles de photographies et plusieurs grands noms du métier, et ça m’a donné la piqure.

Avez-vous des conseils pour les artistes d’Ottawa ou les artistes en général ?

Je ne fais pas partie de la communauté depuis très longtemps, mais le meilleur conseille que je peux donner, c’est de garder l’esprit ouvert, d’avoir soif de toujours apprendre. Si l’on s’enferme dans certaines habitudes, on ne peut pas évoluer, et sans évolution, on perd la joie et la vraie connexion avec les autres et avec soi-même. Il faut vraiment accepter et apprendre des commentaires et les avis qu’on nous donne pour pouvoir grandir. Et prenez le temps de soutenir les artistes de la région ! Il y a tellement de belles choses à découvrir chez les artistes d’ici, prenez le temps de les découvrir, on ne sait jamais ce qui va nous inspirer ni d’où ça viendra.

Renaissance FamilySur quels projets travaillez-vous en ce moment ?

Je travaille sur le projet qui a remporté le Prix pour jeunes artistes, Avis, une série de photos qui présente des adolescents comme des créatures qui rappellent des oiseaux. Il y a beaucoup de costumes, de croquis et de planches de travail pour la phase initiale du projet, donc c’est ce qui m’occupe en ce moment. Je commence aussi ma dernière année à Canterbury, donc j’essaie de créer un portfolio pour les inscriptions à l’université, surtout des croquis et des collages.

Quel effet cela vous a-t-il fait de recevoir un prix du Conseil des arts d’Ottawa ?

C’est une émotion tellement incroyable ! En tant qu’adolescente, de sentir que mon art était pris au sérieux… je ne remercierai jamais assez le Conseil des arts d’Ottawa de m’avoir donné cette confiance et cet encouragement. J’espère vraiment que c’est le début d’une carrière d’artiste à temps plein. C’est vraiment ce que je désire, travailler dans le domaine des arts, alors j’espère que le Prix ouvrira cette porte pour moi.

Si vous voulez en savoir plus sur moi et mon travail, suivez-moi sur Instagram : @gwynethgraceorr

Merci, et prenez soin de vous.

Mise à jour du projet

Venez voir le projet complété de Gwyneth à SPAO

Avis
Photographies de Gwyneth Orr
Le 6 avril 2019 (pour un soir seulement !)

Réception : le 6 avril 2019 de 18 h à 21 h

SPAO (School of the Photographic Arts: Ottawa)
77, rue Pamilla
Ottawa, Ontario