Penny McCann

#LeConseilprésente – Penny McCann

Jennifer Clark

Crédit photo : Eric Walker

Penny McCann : Apporter une contribution

Le Conseil des arts d’Ottawa appuie les artistes et organismes artistiques par l’entremise de leadership, de conseils et par la création d’opportunités afin de promouvoir et faire avancer notre potentiel créatif local.

Notre série #LeConseilprésente présente les histoires et les expériences de membres et de récipiendaires de prix du Conseil des arts d’Ottawa.

Penny a reçu Le Prix du Fonds de dotation Corel pour les arts en 1998 et Le Prix Victor Tolgesy pour les arts en 2006.

Penny McCann

D’où venez-vous? Êtes-vous originaire d’Ottawa?

Je viens de Kingston, en Ontario, mais je vis à Ottawa depuis les années 80.

Quand avez-vous commencé à vous impliquer dans la communauté artistique locale?

Depuis que j’habite à Ottawa, j’ai toujours été active au sein de la communauté des arts. J’ai commencé par le théâtre : mon premier emploi à plein temps était responsable de l’accueil à la GCTC, au milieu des années 1980. J’ai travaillé pour le festival des arts, le théâtre de la Cour des arts, puis je suis passée au cinéma. J’ai travaillé pour plusieurs compagnies comme Winter Films et GAPC Entertainment. J’ai commencé à collaborer avec SAW Video quand j’ai reçu ma première subvention Jumpstart en 1989. C’était le début d’une longue relation avec le centre, d’abord en tant que membre de leur conseil et de comités, puis en tant que directrice, depuis 2004 et jusqu’à présent.

Comment décririez-vous votre art?

Je suis artiste audiovisuelle. Ma pratique comprend à la fois la narration et l’expérimentation par le film et la vidéo, et plus récemment des installations.

Quel impact a eu votre implication dans la communauté des arts d’Ottawa sur votre vie?

La communauté des arts à Ottawa, c’est toute ma vie. Je dirige SAW Video depuis 15 ans maintenant, et je continue de pratiquer en tant qu’artiste audiovisuelle. C’est aussi par la communauté des arts locale que j’ai rencontré mon partenaire, un artiste visuel, donc ça a été une influence très importante.

Y a-t-il eu un moment particulièrement important, ou un souvenir qui vous soit particulièrement cher, dans votre parcours d’artiste?

Quand j’ai reçu le prix Victor Tolgesy en 2008. J’en ai un merveilleux souvenir. On me l’a remis au Cocktail l’amour pour les arts, dans la grande galerie du Musée des beaux-arts du Canada, un décor tellement prestigieux! C’était le meilleur moment de ma carrière, jusqu’ici.

Avez-vous des conseils pour les artistes d’Ottawa ou les artistes en général?

Mon conseil, c’est de vous impliquer le plus possible dans la communauté.  Siégez à des conseils, créez des festivals, des troupes de théâtre, ce qui vous correspond, mais continuez de vous développer et d’apporter une contribution. Ça vous rendra meilleurs.

Sur quels projets travaillez-vous en ce moment?

Je commence à travailler sur un projet de film qui nécessite beaucoup de recherches historiques. Je travaille aussi sur une installation audiovisuelle que j’ai conçue pendant une résidence chez Daimon à Gatineau, l’an passé. J’ai aussi terminé un court-métrage début 2017, Gibraltar Point (transformed), qui sera bientôt en salles un peu partout au Canada et ailleurs.

Quel effet cela vous a-t-il fait de recevoir un prix du Conseil des arts d’Ottawa?

Recevoir le prix Victor Tolgesy, c’était un très grand honneur pour moi. Je ne savais même pas qu’on m’avait nominée, alors quand Peter Honeywell m’a annoncé la nouvelle, j’étais absolument ravie. Quant à ce que ça a changé pour ma carrière… j’ai reçu le prix il y a dix ans, et je pense que ça a cimenté mon engagement au sein de SAW Video, de la Cour des arts et de la communauté des arts en général. À chaque fois que je vois la jolie statuette de bronze, je me souviens quel honneur c’était de la recevoir.

Vous voulez en savoir plus sur l’artiste et son travail? Visitez https://vimeo.com/pennymccann.

---

Le processus de mise en candidature pour Le Prix Victor Tolgesy pour les arts est ouvert jusqu’au 15 mars 2018.

Le processus de mise en candidature pour le Prix du Fonds de dotation Corel pour les arts est ouvert jusqu’au 6 avril 2018.

Partager sur Partager sur Twitter