Une galerie de portraits

Oeuvres par Rawaa Ayoub, Freya Poirier, Emma Rath, et Maya Wilson
Organisée par Julie Hodgson
Consultant, Michael Schreier

14 septembre au 14 octobre 2012
Vernissage: 14 septembre, 17 h à 20 h
Une galerie de portraits : Exposition au Conseil des arts d'Ottawa comprend des portraits photographiques par quatre artistes émergentes âgées de 13 à 17 ans :

Découvrez le projet
29 septembre 14 h à 15 h

Un grand merci à : School of the Photographic Arts: Ottawa

Conseil des arts d'Ottawa
Salle Micaela Fitch
Cour des arts
2 av. Daly

J'étais très heureuse d'avoir été invitée par le Conseil des arts d'Ottawa à organiser une de leurs séries d'expositions, L'art au CAO. En raison de mon intérêt pour la photographie, j'ai décidé de présenter une exposition de photos en septembre qui coïncide avec Festival X : Festival de la photo d'Ottawa, Nuit Blanche Ottawa, et la Fête de la culture.

Le film Bill Cunningham New York m'a aidé à déterminer ce que je voulais présenter. Chaque semaine, Bill Cunningham, un photographe de mode au New York Times, se promène à bicyclette dans les rues de New York et saisit des images des tendances de la mode. C'est un photographe joyeux et enthousiaste qui offre à ses visionneurs un cliché de toutes les dernières tendances que les New-Yorkais portent.

Ce film m'a fait penser à Ottawa et l'évolution que cette ville a connue depuis mon enfance. Je me suis demandée, « À quoi ressemblerait un cliché instantané d'Ottawa? »

Cette exposition comprend les nouvelles œuvres de quatre artistes émergentes âgées de 13 à 17 : Rawaa Ayoub, Freya Poirier, Emma Rath, et Maya Wilson. Les œuvres qu'elles ont choisies sont reliées à leurs relations avec leurs familles et leurs amis, avec des questions liées à l'identité et l'individualisme, avec vérité et innocence, et réflexion et transition.

En pensant à la structure de l'exposition, j'ai décidé que ça serait utile aux artistes d'apprendre non seulement davantage à propos de la photographie et de l'art du portrait, mais aussi de découvrir ce qui est nécessaire pour monter une exposition.

J'ai contacté Michael Shreier, photographe professionnel et ancien directeur des Arts visuels et professeur de photographie à l'Université d'Ottawa, pour voir s'il était intéressé à donner un aperçu de la photographie et de l'art du portrait aux artistes et de mener deux critiques approfondies. Il a cordialement accepté de le faire et a fourni des indications et commentaires précieux.

Michael Tardioli, directeur de l'école photographique d'Ottawa (la SPAO), a été invité à donner une séance sur l'impression. Michael et son personnel ont offert une journée d'atelier sur Photoshop et les artistes ont imprimé leurs images. Grâce à la générosité de la SPAO, les artistes ont appris à couper des passes partout et à encadrer leurs œuvres.

Peter Honeywell, directeur administratif du Conseil des arts d'Ottawa, a rencontré les artistes pour parler du vernissage et de l'installation, et a également parlé du marketing et des communications liés à l'exposition.

Cela a été une expérience merveilleuse et je me sens privilégiée avoir eu l'occasion de travailler avec des artistes et professionnels du domaine des arts qui sont si talentueux. Les artistes ont acquis une plus grande connaissance et appréciation de la photographie, l'art du portrait, et du processus impliqué pour monter une exposition. Elles ont également appris beaucoup sur leur propre travail, elles-mêmes et les autres.

Veuillez vous joindre à nous le samedi 29 septembre à 14 h lors de la Fête de la culture, lorsque le Conseil des arts d'Ottawa invitera la communauté à rencontrer les artistes et discuter de l'exposition.

Texte : Julie Hodgson